STOP, aux lois injuste sur l’Islam, les politiciens n’ont pas le droit de faire du BUZZ avec les citoyens musulmans !!! un boycotte pour le Vote du PS et UMP ainsi que tout impôt sera immédiatement mis en place, lisez et signez cette pétition…(si tu fais des lois contre moi je voterai contre toi en 2014!!!) Association juridique international justicefirst of world, et le parti politique (PPSDU)

Posted on 18/03/2013

0


Merci de lire et signer cette pétition en vous rendant sur le site ci-dessous. En 2 mn vous pouvez changer les choses :

A chaque fois qu’un politiciens veux faire parler de lui créé le buzz, en utilisant les musulmans de France. Cela témoigne de leur incapacité a gouverner ce pays, et a trouver des solutions économique, ce pays depuis 40 ans a échouer lamentablement dans sa politique d’intégrations. Les représentation des divers banches politiques, sont en décalage avec les citoyens lembas ils poursuivent tous les même trajectoire politique. fabriqué dans le même moule incapable de s’adapté aux situations due notre pays.
Ils créer du désordre est cahots à leur passage, caisses vides, misères, régressions des lois. Concernant la santé, la justice les droits de l’homme, ces politiciens ne soutiennent pas les bonnes actions, la transparence les valeurs morales. Que prêches les religions, tout au contraire ils poussent à la débouche à l’immoralité.
Grâce à leur politique nous avons régressées au temps de Loth nous sommes en 2059 avant Jésus christ. Notre société par a la dérive est risque purement,t est simplement la destruction;
Le Ministre de l’intérieur et des cultes, c’est-à-dire théoriquement le garant de la liberté de culte, Manuel Valls, a tenu des propos outrageusement scandaleux sur une chaîne de radio nationale ce Jeudi 7 Février 2013 en indiquant que « … Le voile qui interdit aux femmes d’être ce quelles sont doit rester pour la République un combat essentiel ».
Nous rappelons a ce Monsieur le ministre, de ne pas oublier qui l’a mis lui est son partie au pouvoir et lui rappel au passage qu’aucune personne ne peut s’octroyer le droit de décider pour la Femme Musulmane de ce qu’est ou de ce que « devrait être » son épanouissement personnel ni même de choisir à sa place sa façon de se vêtir, ou de se dévêtir et de définir ce que doit être son émancipation au sein de la société française. La femme demeure libre est égale en droit comme le stipule la charte des droit de l’homme, rédiger par Notre pays la France.
Fin 2011, la sénatrice Françoise Laborde et les membres du groupe RDSE déposait une proposition de loi anti-nounous voilées. Justicefirts of world a débattue avec cette sénatrice sur radio orient, une pétition fut fait en 1 semaine 1900 signatures furent récoltés par notre association. Alors que le gouvernement marchait chaque jour un peu plus sur les terres frontistes, l’opinion publique s’était embrasée. Suffisamment pour que le Sénat enterre ce projet jugé discriminatoire.
Deux ans plus tard, le député Roger-Gérard Schwartzenberg, membre du groupe Radical est revenu à la charge. Le 16 janvier, il a déposé un projet de loi similaire, à la commission des lois.
Justicefirst of world a mobilités des millions, de jeunes en banlieue afin que le gouvernement changent. Justicefirst of world a recueillit 17 articles important pour les citoyens français. Le président hollande a basé son programme sur ces articles.https://wordfirstjustice.wordpress.com/2012/02/16/suite-aux-nombreuses-revendications-de-nos-citoyens-charte-pour-le-respect-des-droits-fondamentaux-des-citoyens-francais/

« Chaque jour en France, un individu est victime d’islamophobie » C’est le constat dressé par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), qui a rendu public, jeudi 31 janvier, son bilan de l’année 2012. Toutefois, les chiffres du rapport restent, pour l’association, « bien en-deçà de la réalité islamophobe »;

Justicefirst of world a adressé une lettre ouverte au Président du Sénat et aux médias français, concernant un projet de loi sur le port du voile islamique.
Cette loi interdirait aux femmes d’être voilées dans les crèches, les centres de loisirs et de vacances. Elle s’appliquerait aux assistantes maternelles, en activité, au sein même de leur domicile.
Ce projet a été déposé par le parti radical et soutenu par d’autres formations politiques y compris le parti socialiste.
Ce courrier est disponible sur notre blog :https://wordfirstjustice.wordpress.com/2011/12/12/persecutions-de-la-femme-musulmane-en-france-sous-pretexte-de-lois-laiques-lettre-ouverte-au-president-du-senat/
A cause de ces lois stupides sur le voile islamique, le nombre d’actes de violences et les cas d’islamophobie augmentent. Les musulmans souhaitent seulement pratiquer leur culte en paix et ne pas être atteints dans leurs droits.
Selon une enquête du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France), voici la répartition des actes d’islamophobie en France au cours de l’année 2010/2011 :
• sur 152 actes recensés, 115 touchent des femmes, 22 des hommes et le reste (soit 15) sont des actes visant les Musulmans en général,
• les femmes sont donc les principales victimes de l’islamophobie en France avec 75,6% des cas visant les individus,
• les espaces où les actes se produisent le plus sont les centres commerciaux et de loisirs (34 actes),
• viennent ensuite les guichets publics et les services de l’Education Nationale (écoles, universités, sorties scolaires) avec 32 actes chacun,
• qui précèdent enfin le lieu de travail (18) et la rue (14).
Nous recensons 26 agressions dont deux seulement sur des hommes, soit 92% des agressions qui ont pour victimes des femmes.
Il ne s’agit plus du débat légitime en démocratie sur la manière d’assurer la sûreté républicaine, mais bien d’une volonté de désigner comme a priori dangereuses des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur confession religieuse.
Nous rappelons que l’article 1er de la Constitution « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion », et que toutes propositions qui méconnaîtraient cette règle fondatrice de la démocratie constituent une atteinte à la paix civile.
Malgré de nombreuses lettres de notre part, mettant en garde contre les dangers de la stigmatisation des musulmans, les gouvernements français continuent à proposer des lois racistes. Ils vont jusqu’à encourager les intellectuels, les médias et la presse à diffamer la religion musulmane ; ils invoquent ensuite le droit à l’expression et la laïcité.
Aujourd’hui, nous protestons contre l’islamophobie et la diabolisation de l’Islam !
Nous ne voulons pas de loi portant atteinte à la pratique spirituelle des musulmanes et musulmans !
Nous ne souhaitons plus de débats dont le seul but est d’attaquer le culte musulman, et sans faire intervenir les principaux intéressés !
Nous nous soulevons contre les discours politiques, les articles de presse, les interventions télévisées du blâme et de la peur, qui donnent à l’Islam une image dure, dangereuse, fausse !
Nous exigeons que les mêmes droits de culte dont jouissent les juifs et chrétiens en France et en Europe soient attribués aux musulmans, et respectés par tous.
Nous refusons le sectarisme. Nous refusons la prise en otage de l’Islam et la privation des droits de chaque citoyen musulman.
Nous invitons le peuple européen et le monde entier à préserver l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants en résistant contre toutes les tentatives de « terrorisme de la pensée ».
Dorénavant, aucune transgression du droit de liberté de culte ne sera tolérée.
Si nos gouvernements ne prennent pas en compte nos revendications légitimes, et se bornent à voter des lois visant directement le culte musulman, un boycotte de tout impôt sera immédiatement mis en place. L’argent de nos impôts et taxes peut directement améliorer la situation de milliers de personnes.
Nous réaffirmons notre indéfectible attachement à la Charte de 1948.
La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme a été adoptée par l’ensemble des pays de l’Organisation des Nations Unies. Qu’elle soit donc appliquée par la France et les pays qui l’ont signée.

Présidente BIYE sabah
Association juridique international justicefirst of world, et le parti politique (PPSDU)

Posted in: Non classé