Avec un score de 51 sur 100, la France est l’un des pays où le milieu social joue le plus dans la détermination du niveau scolaire.

Posted on 08/03/2012

0


vec un score de 51 sur 100, la France est l’un des pays où le milieu social joue le plus dans la détermination du niveau scolaire.

La France est l’un des pays où le milieu social exerce la plus grande influence sur le niveau scolaire des élèves. Il joue pour 50 points (sur environ 500 en moyenne) en lecture, selon l’enquête Pisa menée par l’OCDE en 2009 et autant pour les mathématiques, selon l’enquête de 2006. Le facteur est encore plus important qu’en Allemagne (44 points en lecture en 2009), dont le système scolaire est pourtant jugé très inégalitaire. Des pays très différents ont les meilleurs résultats : de l’Espagne au Portugal en passant par le Canada ou la Finlande.

La mauvaise position de la France peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Les programmes valorisent plus qu’ailleurs la culture des catégories socialement favorisées : la maîtrise d’un savoir mathématique théorique et de la langue française. A partir du collège, le système très académique défavorise ceux qui peinent à entrer dans le moule. Les évaluations à répétition dévalorisent et contribuent à l’échec des plus faibles. Le travail demandé hors temps scolaire est important et profite à ceux qui disposent d’un soutien à domicile (des parents ou par le biais de cours privés).

L’impact du milieu social sur le niveau scolaire en mathématiques
Indicateur d’intensité sur 100
République tchèque 54
France 51
Belgique 49
Hongrie 48
Allemagne 47
Autriche 43
Etats-Unis 42
Royaume-Uni 41
Japon 40
Pays-Bas 39
Suède 38
Moyenne OCDE 38
Pologne 38
Corée 38
Grèce 37
Irlande 35
Norvège 35
Danemark 34
Finlande 32
Espagne 30
Canada 30
Portugal 29
Italie 29

Source : OCDE, enquête Pisa. Année des données : 2006

Posted in: Non classé