Justicefirst of world met en garde sur Les danger de l’éxtrème droite en france et en europe aux USA

Posted on 01/08/2011

1


L’Union européenne, un acteur autonome ?
Justicefirst of world met en garde les gouvernements européens contre ces groupes extrèmistes, comme le groupe Nomad 88 voulait « nettoyer les mosquées et synagogues » et « virer des cités les noirs et les arabes »
les politiciens qui se servent des discourts de l’éxtrème droite, afin de récupérer des voix. la France fut rappelé a l’ordre à plusieures reprises, pour ses discours mais aussi ses lois racistes. Après avoir examiné la situation des minorités en France, le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU (CERD) a publié, vendredi 27 août 2010, une série de recommandations. Les dix-huit experts du CERD se disent globalement préoccupés par « la tenue de discours politiques de nature discriminatoire en France » parallèlement à « une augmentation récente des actes et manifestations à caractère raciste et xénophobe » le 24 août 2010, on avait appris que la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) du Conseil de l’Europe avait également pris fermement position en déclarant notamment que : « L’antitsiganisme, qui constitue une forme particulière du racisme, devrait être combattu de manière efficace dans tous les pays européens ».

Justicefirst of world a demandé à l’europe d’être vigilent sur toute forme de dicrimination humaine, ou incitation à la haine raciale.
Nous rappelons que cette pratique politicienne est dangereuse, pour tous les citoyens d’européens la haine ne sert que la haine.
Nul politique, nul économie ne justifie ce comportement raciste, si un drame se produit les politiciens qui poussent a la haine seront directement responsable.
Les groupes d’éxtrème droite, racistes européens sont en lien, et travaille ensemble régénére une idéologie raciste commune. Face à cette réalité, la constitution récente par justicefirst of world, regroupant les principales organisations antiracistes d’Europe, est une réponse de la société civile européenne, mais force est de constater qu’en la matière, les forces militantes et politiques qui font du rejet de l’Autre le fondement de leur construction intellectuelle et de leurs programmes politiques ont pris de l’avance.- l’accession-surprise de Le Pen « en finale » des élections présidentielles en France avec 17 `% des voix au premier tour ;
– la percée fulgurante et spectaculaire de la « liste Pim Fortuyn » aux Pays-Bas (lui­ même assassiné quelques jours auparavant et dont les funérailles médiatisées ont ali menté une véritable hystérie nationaliste) qui a raflé 26 sièges sur 150, faisant ainsi son entrée au Parlement, alors que cette force politique n’existait pas trois mois auparavant.
Ces faits ne sont certes pas isolés. Ils s’intègrent dans une tendance plus globale qui s’est manifestée au cours de ces derniè res années dans d’autres pays d’Europe occidentale :
– en Italie, où l’actuel gouvernement Berlusconi bénéficie de l’alliance et du sou tien des deux formations d’extrême droite qui ont déjà été ses partenaires gouvernemen­taux entre 1995 et 1997 : la Ligue lombarde d’Umbcrto Bossi et l’ Al liance Nationale (ex MSI)deGianfrancoFini ;
– en Autriche,où le FPO de JorgHaider majoritaire est entré au gouvernement et partage le pouvoir depuis octobre 1999 avec le parti conservateur ;
– en Belgique où le Vlaams Blok a ob tenu 33 % des suffrages aux élections com­munales à Anvers en octobre 2000 et près de 10 % aux dernières élections législatives et européennes (plus de 15 % en Flandre) ;
– au Danemark, pays dont le durcisse ment des lois contre l’immigration a été pré­senté comme un modèle européen au som met de Séville du 21 et 22 juin, le Parti du Peuple Danois, chantre des discours les plus ouvertement xénophobes, représente 12 % de l’électorat et apporte son soutien au parti libéral conservateur au pouvoir;
– en Suisse, après une campagne axée quasi exclusivement contre l’immigration, l’Union Démocratique du Centre a recueilli 22,5 % des voix aux élections législatives d’octobre 1999 ;
– de même, le Parti du Progrès (plus de 15% de l’électorat aux législatives de 1997) a une influence importante en Norvège.
L’effet 11 septembre « a renforcé le climat de peur, le sentiment d’insécurité, la ten­dance à l’amalgame entre islam et terrorisme et donc la xénophobie. De même, le conflit au Moyen-Orient a réactivé les manifestations d’antisémitisme. En fait, cette situation équi vaut à d’autres expressions de la décompo sition comme le développement du fana tisme religieux. Mais le phénomène est plus large, aux Etats-Unis, les porte-parole d’une droite dure, xénophobe et sécuritaire, surtout depuis le 11 septembre marque des points. En Israël, les petits partis extrémistes religieux comme la fraction Netanyahou éga lement marquée plus à droite exercent une pression constante qui tend à  » radicaliser  » les actions du gouvernement Sharon. Le phénomène est donc non seulement euro péen, occidental, mais à l’échelle internationale.
La gangrène de la décomposition affecte en premier lieu la classe qui la sécrète, elle constitue une épine dans le pied de la bour geoisie pour qui elle n’est pas sans poser des problèmes et a pu donner lieu à des dérapa ges incontrôlés comme le vote Le Pen en France. C’est la bourgeoisie qui, notamment dans ce pays, a encouragé pour des raisons politiciennes la représentations de formations populistes au parlement, alors que ce phénomène tend à échapper de plus en plus à son contrôle aujourd’hui.
Comme le 22 juillet 2011 Anders Behring Breivik, qui revendique les 77 morts des attentats d’Oslo.
Justicefirst of world demande aux politiciens d’européens d’êtres des éxemples pour leur citoyens, afin de bâtir un avenir meuilleur pour tous les citoyens eurpéens non des guides des modèle pour la haine…
Politiciens d’europe vous êtes le miroir de vos citoyens ne l’oblier, pas en préparant vos discours!!!
P.S :

Exclusif : Un hacktiviste passe par une dizaine de sites français d’extrêmes droites. Il en profite pour diffuser une base de données de données confidentielles.
http://www.zataz.com/news/15786/hacktiviste-site-extreme-droite.html

Prasquier (Crif) : «Nous lutterons contre l’extrême droite comme par le passé»
http://www.fdesouche.com/175949-prasquier-crif-%C2%ABnous-lutterons-contre-lextreme-droite-comme-par-le-passe%C2%BB

Voir article sur l’éxtrème droite Nomad 88 :http://www.defrancisation.com/nomad-88-voulait-nettoyer-les-mosquees-et-virer-des-cites-les-noirs-et-les-arabes/