Pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose,mais qui se sentent quand même citoyens… VOTEZ UN COMBAT POUR SA LIBERTE

Posted on 02/07/2011

1


Votez est un combat pour ses opignons
Votez c’est élir, une personne qui va reprèsentez nos idées
Votez c’est se faire respecter avoir, c’est faire entendre sa voix
Votez c’est faire partie totalement de son pays
Votez c’est batir son pays par ses idées
Votez c’est faire barage pasifiquement aux idées intégriste politiciennes
votez est un droit pour lesquel des millions de gens sont mort, afin que l’ont n’est ce droit
votez c’est faire changer et bouger les choses qui nous déranges
votez c’est ne pas laisser les autre pensé pour soit
votez c’est dire aux autre votre liberté s’arrête où la mienne comance
Voilà pourquoi voté c’est un combat de liberté

FORMALITES CARTE ELECTORALE .

Répertoire national des Formalités du territoire Français

Au coeur des politiques electorale

Formalités Carte électorale

La carte électorale est une pièce d’identité permettant à tout citoyen de voter. Il peut être question d’un vote électronique ou tout simplement d’un vote où on utilise des bulletins. Sur cette carte sont mentionnés nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance de la personne ainsi que l’endroit où est situé le bureau où le vote va avoir lieu. Elle est délivrée gratuitement à chacun des électeurs. Elle est renouvelée tous les trois ans.
Il faut être inscrit sur la liste électorale pour avoir cette carte. Une fois inscrit, on reçoit un accusé de réception de la part du Maire en attendant de recevoir la carte électorale. Celle-ci est déposée à l’adresse de l’électeur normalement au début du mois de Mars ou du mois de Juillet au plus tard étant donné que la révision des listes à laquelle procède l’administration s’achève généralement à la fin du mois de Février. Cependant, si une élection devait avoir lieu entretemps, l’électeur recevra sa carte 3 jours avant cette élection.

Si la carte n’a pas été remise à son propriétaire-ce qui peut arriver si la commune n’a pas été informée du changement d’adresse ou pour une autre raison quelconque-elle est gardée à la mairie jusqu’à ce que son possesseur vienne lui-même la prendre. A condition de présenter une pièce d’identité ou sur déposition de deux personnes elles-mêmes inscrites sur la liste électorale de ce même bureau de vote.

Si la carte électorale suffit aux électeurs d’une commune comptant moins de 3500 habitants pour voter, une pièce d’identité est exigée à ceux qui vivent dans une communauté qui regroupe 3500 habitants ou plus.

Si l’électeur a égaré ou s’est fait voler sa carte, il effectue une déclaration auprès du poste de police ou à la gendarmerie. Le Maire lui délivre un papier attestant qu’il est sur la liste électorale et avec lequel il peut voter. Les ressortissants peuvent aussi désormais voter en France : ils figurent sur la liste électorale complémentaire et une carte électorale spéciale leur est délivrée. Le jour du vote ils se présentent avec une pièce d’identité et un titre de séjour.

lexique Citoyen
L’Abstention en politique est le refus de participer à un vote (lors d’une élection ou d’un référendum par exemple) ou une délibération, bien que l’on en ait le droit. Les personnes qui se sont abstenues sont appelées des abstentionnistes. Les personnes qui ont voté blanc ou nul ne sont généralement pas considérées comme abstentionnistes mais le résultat est identique : leur choix n’est pas pris en compte.

La Cohabitation désigne la coexistence institutionnelle entre un chef de l’État et un chef du gouvernement (issu de la majorité parlementaire) politiquement antagonistes.

L’exemple le plus connu de cohabitation est le système politique français, dans lequel le cas s’est présenté à trois reprises depuis l’entrée en vigueur de la constitution de 1958 (1986-1988, 1993-1995 et 1997-2002). Il y a cohabitation dès lors que Président de la République et le gouvernement appartiennent respectivement à des groupes politiques opposés.

La Constitution : C’est un texte à valeur de loi qui fixe l’organisation et le fonctionnement d’un Etat. La Constitution d’un État est à la fois l’acte politique à valeur juridique et la loi fondamentale qui unit et régit de manière organisée et hiérarchisée l’ensemble des rapports entre gouvernants et gouvernés au sein de cet État, en tant qu’unité d’espace géographique et humain.

La Constitution garantit les droits et les libertés de la communauté humaine.

la Décentralisation c’est le transfert de pouvoirs de l’Etat vers les collectivités locales. En france, les premières lois de décentralisation, dites lois Defferre, ont été promulguées en 1982-1983 par le gouvernement de pierre Mauroy. Elles font suite à la première tentative, manquée, du général De Gaulle de régionalisation (échec du référendum d’avril 1969).

La Démocratie désigne le régime politique, dans lequel le peuple est souverain et détient le pouvoir collectivement.

La Laïcité c’est la séparation du pouvoir religieux d’une part, et du pouvoir politique et administratif d’autre part.