ATTAQUES CONTRE LA COMMUNAUTE AHMADIYYA AU PAKISTAN

Posted on 11/12/2010

0


Le texte enregistré…

Amnesty International condamne vivement les attentats perpétrés le 28 mai 2010 contre deux lieux de culte Ahmadis à Lahore et demande une protection accrue pour les minorités religieuses au Pakistan.

Les Ahmadis sont un groupe religieux qui se réclame de l’Islam, bien que nombre de formations musulmanes traditionnelles considèrent leurs croyances comme déviantes.

Notre organisation demande également au gouvernement pakistanais d’ouvrir une enquête indépendante et impartiale sur les violentes attaques menées contre les deux lieux de culte situés dans les quartiers de Garhi Shahu et Model Town, à Lahore, au cours desquelles 70 personnes auraient trouvé la mort et 78 auraient été blessées.

Des sources au sein de cette communauté ont informé Amnesty International que parmi les personnes tuées se trouvaient le président, le vice-président et un missionnaire de Darul Zikr.

Les médias ont diffusé des informations contradictoires quant à l’identité du groupe à l’origine de cette double attaque, et ce malgré une déclaration des talibans du Pendjab en revendiquant la responsabilité. Certains tireurs sont toujours en fuite.

Dans une déclaration, la Commission des droits humains du Pakistan a affirmé avoir demandé des mesures de sécurité renforcées visant à protéger la communauté Ahmadiyya et ses lieux de culte, les attaques se faisant de plus en plus nombreuses avec la montée de l’extrémisme religieux.

Posted in: Autres articles